cognage


cognage
cognage [kɔɲaʒ] n. m.
ÉTYM. XXe, argot parisien, in Wartburg, « rixe, coups et blessures »; de cogner.
Rare. Action de cogner; échange de coups.
0 Les premiers combats de boxeurs sans gloire ne furent que du cognage disgracieux, mais les hommes y allaient à toute force, ne se ménageant pas.
Pierre Hamp, la Peine des hommes (Moteurs), p. 164.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cogner — [ kɔɲe ] v. <conjug. : 1> • fin XIIe; lat. cuneare « enfoncer un coin » 1 ♦ V. tr. Vx Frapper sur (qqch.). Cogner un clou. Mod. Heurter (qqch.). Sa tête alla cogner le mur. Se cogner la tête et se faire une bosse. Loc. Se cogner la tête… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.